Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Les tâches principales de la politique étrangère de la Lituanie en 2021 ont été discutées lors de la réunion de coordination de la politique étrangère

15/01/2021

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a convoqué le Conseil de coordination de la politique étrangère. La réunion a été dédiée aux tâches et aux priorités en matière de politique étrangère en 2021.

« Nous sommes un pays qui défend les valeurs démocratiques, les libertés et les droits de l’homme, la souveraineté et l’intégrité territoriale, nous soutenons fermement les aspirations euro-atlantiques de nos partenaires orientaux. Toutes les institutions qui participent à la politique étrangère de notre pays doivent agir de manière cohérente et coordonnée dans la mise en place des priorités de la politique étrangère », a dit le Président.

Le Président a souligné que les priorités de la politique étrangère de la Lituanie restent les mêmes : la sécurité nationale du pays dans le cadre de l’OTAN, la participation active à l’initiative du partenariat oriental, la neutralisation de la menace de la centrale nucléaire d’Astraviets au niveau de l’Union européenne.

La première partie de la réunion a été dédiée à la situation en Biélorussie, à l’élaboration de la politique étrangère à long terme envers ce pays. Il a été décidé de préparer une stratégie à long terme des relations avec la Biélorussie en impliquant les composants tels que la politique, l’économie, la sécurité, la culture, l’histoire. Il a été souligné de manière unanime que la centrale nucléaire d’Astraviets représente une menace sur la sécurité nationale, la santé des habitants et l’environnement. Ainsi la gestion de cette menace reste l’une des tâches principales de la politique étrangère et de la politique énergétique. Il a été décidé de mobiliser tous les efforts diplomatiques et d’obtenir la mise en place efficace des décisions du Conseil européen ainsi que d’empêcher la vente sur le marché de l’Union européenne de l’électricité produite dans les centrales nucléaires des pays tiers qui ne respectent pas les normes de sûreté.

La partie à huis clos de la réunion a été dédiée à la sécurité nationale et à l’agenda de l’OTAN. Il a été décidé de préparer de manière coordonnée le prochain sommet de l’OTAN en préparant une analyse interinstitutionnelle détaillée du rapport sur l’OTAN à l’horizon 2030 et en évaluant l’impact possible des recommandations sur les intérêts lituaniens de la défense et de la sécurité.

En ce qui concerne l’agenda de l’UE, la discussion a porté sur les mesures de l’UE pour contrôler la propagation du coronavirus et pour assurer la transparence de la distribution des vaccins aux pays membres de l’UE. Il a également décidé d’aider les pays du partenariat oriental à s’approvisionner en vaccins.

Les participants de la réunion se sont mis d’accord pour porter une attention toute particulière à la planification et l’investissement des ressources du cadre financier pluriannuel et du fonds de relance de l’UE. La compétitivité économique de la Lituanie et la mise en place des objectifs climatiques sont des domaines prioritaires. Les dirigeants des institutions ont été encouragés à mobiliser leur attention sur la participation aux programmes centralisés de l’UE, tels que le programme-cadre Horizon Europe, la coopération au développement, la protection des frontières extérieures. L’importance des objectifs climatiques a été également soulignée en diminuant tout d’abord les émissions de gaz à effet de serre de 55 %.

En ce qui concerne la politique du partenariat oriental, il a été décidé de préparer activement le prochain sommet du partenariat oriental de l’UE en 2021, de renforcer le soutien de la Lituanie aux aspirations euro-atlantiques de l’Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie ainsi que de revenir aux initiatives régionales en évaluant l’histoire et le patrimoine du Grand-duché de Lituanie.

La première réunion par visioconférence du Conseil de coordination de la politique étrangère a réuni, en plus du Président et de son équipe, la présidente du Parlement lituanien Viktorija Čmilytė-Nielsen, la Première ministre Ingrida Šimonytė, le ministre des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis, le président de la commission des Affaires étrangères du Parlement lituanien Žygimantas Pavilionis, la présidente de la commission des affaires européennes du Parlement lituanien Radvilė Morkūnaitė-Mikulėnienė ainsi que les experts de la politique de l’Europe orientale : le directeur du Centre d’études de l’Europe orientale Linas Kojala, la directrice de l’Institut des relations internationales et des sciences politiques de l’Université de Vilnius Margarita Šešelgytė, le doyen de la faculté des sciences politiques et de la diplomatie de l’Université de Vytautas Magnus Šarūnas Liekis.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2021.01.15 16:03

Précédent