Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « L’histoire commune de la Lituanie et de la Pologne engage à assumer la responsabilité pour la sécurité de la région »

03/05/2021

La cérémonie solennelle de commémoration du 230e anniversaire de la Constitution du 3 mai à Varsovie a commencé par les discours des Présidents lituanien et polonais lors d’une séance commune du Parlement lituanien et du Parlement ainsi que du Sénat polonais.

En félicitant à l’occasion du 230e anniversaire de la Constitution, le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a souligné l’entente historique entre les Etats lituanien et polonais, les liens bilatéraux étroits dans les domaines de la sécurité et de la défense, de la politique, de l’économie, de la culture.

Le Président a accordé de l’attention aux défis actuels de la région. Il a exprimé son soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Le dirigeant lituanien a souligné que la Lituanie et la Pologne continueraient à défendre les valeurs démocratiques en Europe en soutenant les aspirations de la société civile biélorusse aux changements démocratiques. « Je tiens à souligner que la Lituanie ne reconnaitra jamais l’annexion illégale de la Crimée et cherchera à aider à mettre fin à l’occupation de facto d’une partie de l’Ukraine orientale. Quoi qu’il arrive, nous ne pouvons pas permettre que l’Ukraine soit violement rejetée vers le passé », a affirmé le Président dans son discours.

Le Président a rappelé que la centrale nucléaire d’Astraviets représente une menace à tous les habitants de la région et transforme la Biélorussie en otage politique des jeux géopolitiques du Kremlin.

Le Président a invité à considérer la Constitution du 3 mai comme un symbole des acquis communs de la Lituanie et de la Pologne et comme un rappel de nombreuses réussites à venir. Selon le Président, la Constitution du 3 mai montre notre leadership dans le développement de la pensée constitutionnelle et politique. C’était le premier acte législatif de ce type en Europe et le deuxième dans le monde : il définissait clairement les libertés de l’individu, la souveraineté du pays, la séparation des pouvoirs.

A la commémoration de l’anniversaire de la Constitution du 3 mai ont également participé les dirigeants polonais, letton, estonien et ukrainien. Dans le cadre de la commémoration, la discussion commune des chefs d’Etats sur l’avenir de l’Europe est prévue dans le Palais royal.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2021.05.03 11:37

Précédent