Président de la République de Lituanie

Le Président : « Les pays du groupe des neuf de Bucarest doivent assurer que la vision de l’Europe unie devienne réalité »

10/03/2020

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a participé à la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays du flanc oriental de l’OTAN, le groupe des « neuf de Bucarest ».

Le Président lituanien et le ministre lituanien des Affaires étrangères ainsi que les ministres venus à Vilnius de République tchèque, d’Estonie, de Lettonie, de Pologne, de Roumanie, de Slovaquie, de Hongrie et de Bulgarie et le secrétaire général adjoint de l’OTAN pour la politique et les plans de défense ont discuté des questions du renforcement de la dissuasion et de la défense sur le flanc oriental de l’OTAN, des menaces et des défis émergents pour la sécurité de la région, ils ont échangé sur la sécurité des technologies de l’information, le rôle de l’OTAN dans la lutte contre le terrorisme, la sécurité énergétique ainsi que sur les autres questions importantes de la sécurité et de la capacité de défense de la région.

« Nous voyons aujourd’hui que les valeurs occidentales ne sont pas suffisamment respectées partout. Nous aussi, nous les piétinons trop souvent au nom du profit et du pragmatisme. Il semble qu’il manque une certaine clarté à notre idéologie. « Est-ce que l’Occident a perdu la direction choisie ? » –  nous entendons cette question de plus en plus souvent des deux côtés de l’Atlantique. L’Occident politique n’a plus d’autre solution que d’être prêt à défendre ses principes et ses valeurs. Je voudrais souligner surtout l’importance de l’unité. L’unité se traduit par des liens différents. Le lien transatlantique est sûrement le plus important. Pour sauvegarder la puissance de l’Union européenne, nous avons besoin des Etats-Unis et c’est la seule stratégie qui permettra à tous de gagner », en félicitant les invités de l’étranger a affirmé le Président.

Selon le Président, il est important que le groupe des neuf de Bucarest soit réuni au moment particulier où nous commémorons le 30e anniversaire du rétablissement de l’indépendance de la Lituanie. Les valeurs européennes et occidentales ont toujours été la source de notre force. Elles ont été la base de nos objectifs, de nos choix et de nos engagements dans notre route de l’eurointégration qui nous a amené à l’adhésion à l’Union européenne et à l’OTAN.

« Je suis certain que les pays du groupe des neuf de Bucarest sont plus forts ensemble et ils doivent assurer que la vision de l’Europe unie devienne réalité. Nous devons définitivement mettre en œuvre ce qu’il a été décidé aux sommets de l’OTAN : augmenter la préparation des forces, résoudre des questions du renforcement rapide, trouver des solutions aux questions de la défense aérienne. La présence des forces alliées, surtout celles des Etats-Unis, dans notre région est le plus fort moyen de dissuasion », a dit le Président.

Le Président a exprimé son espoir que le groupe des neuf de Bucarest sera suffisamment unie et déterminée pour aider la Géorgie et l’Ukraine à devenir membres de la famille de l’OTAN. « La décision du sommet de Bucarest est valide depuis dix ans déjà. C’est notre promesse également. Les décisions doivent être mises en œuvre, les promesses doivent être tenues. La politique des portes ouvertes a été une mesure la plus efficace pour assurer la sécurité et la paix aux millions d’Européens. Le manque de volonté politique pour prendre les décisions déterminées concernant ces deux partenaires nous retient trop longtemps dans une sorte d’incertitude stratégique et remet en question la fiabilité de la politique de l’OTAN », a dit le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda.

Le format de coopération des neuf Etats a été créé pour mieux défendre les intérêts communs de la sécurité dans la région au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord suite à l’agression russe en Ukraine et l’annexion de la Crimée.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.03.11 07:57

Précédent