Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « Il est nécessaire d’augmenter considérablement l’approvisionnement en vaccins des pays membres de l’UE »

22/01/2021

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a participé à la réunion à distance du Conseil européen, dédiée à la réponse coordonnée de l’UE face à la propagation de la pandémie, aux moyens pour assurer un processus fluide de vaccination dans l’UE et aux principes de fonctionnement du certificat des vaccins.

« La proposition de la Commission européenne de vacciner 70 % des citoyens de l’UE adultes et ainsi de constituer l’immunité collective dans chaque pays membre est ambitieuse. Pour atteindre cet objectif, deux critères doivent être remplis : l’accélération de l’approvisionnement en vaccins et la bonne préparation à la vaccination massive au niveau national », a dit le Président.

Selon le Président, le but de l’immunité collective de l’UE est un engagement sérieux envers les citoyens des pays membres et cet engagement doit être basé sur des actions concrètes.

Le Président a souligné qu’il est nécessaire d’augmenter les volumes d’approvisionnement en vaccins pour tous les pays membres de l’UE. Il est également important d’assurer la transparence et l’ouverture du processus d’acheminement des vaccins. Cet objectif peut être mis en place grâce à la planification à long terme de la distribution des vaccins avec l’implication active des institutions de l’UE dans tout le processus d’augmentation de la production, de l’achat et des capacités logistiques. Cette attente a été également exprimée avant la réunion du Conseil européen, dans une lettre écrite des dirigeants des Etats baltes au président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursul von der Leyen.

Le dirigeant lituanien a souligné qu’il était important de déployer les efforts pour faciliter l’accès à la vaccination aux Etats voisins de l’UE et s’est prononcé pour la création d’un mécanisme d’aide de l’UE à la vaccination dans les pays voisins.

Le Président a profité de l’occasion et s’est adressé aux dirigeants des institutions de l’UE et des pays membres pour condamner les actes des autorités russes qui ont arrêté et condamné le leader de l’opposition Alexeï Navalny.

« Nous devons réagir rapidement et avec détermination au plus haut niveau. Les actes des autorités de la Fédération de Russie ne respectent ni les principes des droits et des libertés de l’homme, ni les valeurs démocratiques. Une réponse est nécessaire face à ces actes. Je propose d’adopter un régime mondial de sanctions en matière de droits de l’homme envers les représentants des autorités russes responsables de l’arrestation illégale d’Alexeï Navalny », a dit le Président.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2021.01.22 08:07

Précédent