Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président au sommet de l’OTAN : « Face aux menaces émergentes, il est nécessaire de renforcer la dissuasion et la défense sur le flanc oriental de l’OTAN »

14/06/2021

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda participe au sommet de l’OTAN à Bruxelles où les leaders de l’Alliance discutent des moyens pour faire face de manière efficace aux menaces en provenance de la Russie sur l’espace euro-atlantique ainsi que de l’initiative « OTAN 2030 » dédiée à assurer la préparation aux menaces et aux défis futurs.

En s’adressant aux dirigeants des pays alliés, le Président a tout d’abord souligné l’importance du lien transatlantique et de l’unité. Selon le Président, l’OTAN est et restera un garant de la sécurité euro-atlantique et de la défense collective. Le renforcement du lien transatlantique entre l’Europe et l’Amérique du Nord est vital pour la Lituanie et il n’a pas d’autres alternatives.

« L’unité veut souvent dire compromis. Nous pouvons trouver des compromis sur de nombreux points mais pas sur nos valeurs et nos principes qui sont la base de la sécurité indivisible de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Ce n’est pas seulement notre devoir, c’est aussi notre mission », a affirmé le Président.

Le Président a identifié la Russie en tant qu’une menace principale et de long terme pour l’OTAN. La Russie cherche consciemment à détruire l’ordre mondial établi sur les principes de l’Etat de droit et les valeurs démocratiques. Il a également souligné le rapprochement inquiétant des régimes russe et biélorusse ainsi que l’intégration militaire et politique des deux pays.

« Le renforcement de l’intégration militaire de la Russie et de la Biélorussie est très préoccupant. Qui en sera le pouvoir dominant, ce n’est pas très difficile à deviner. Ce scénario peut nuire considérablement à la sécurité de l’espace euro-atlantique. Nous devons réfléchir à la manière de renforcer la position de dissuasion et de défense », a dit le Président.

Selon le Président, il est important de continuer à consolider la présence avancée renforcée, la défense aérienne ainsi que d’aspirer à une implication plus importante des forces américaines dans la région. « Face aux menaces de plus en plus importantes, il est nécessaire de renforcer la dissuasion et la défense sur le flanc oriental de l’OTAN », a souligné le Président.

Selon le Président, pour atteindre ces objectifs l’OTAN doit avoir une position unie concernant l’augmentation du financement collectif. « La Lituanie est déterminée à continuer à augmenter sa contribution à la sécurité collective. Nous avons trouvé un accord que notre budget de défense, qui est déjà de 2 % du PIB, atteindra d’ici à 2030 2,5 % du PIB », a dit le Président.

En s’adressant aux dirigeants des pays membres de l’OTAN, le Président a souligné l’importance de la mise en place de la politique de la porte ouverte. « La décision du sommet de Bucarest concernant l’intégration de l’Ukraine et de la Géorgie a été prise il y a plus de dix ans. Les décisions doivent être mises en place et les promesses doivent être tenues », a dit le Président en rappelant que nous devons aider par tous les moyens politiques et pratiques possibles l’Ukraine et la Géorgie à réaliser leurs aspirations.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2021.06.15 09:49

Précédent