Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président au Conseil européen : nous devons maîtriser la hausse des prix de l’énergie pour la population et accroître l’indépendance énergétique de l’UE

21/10/2021

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a commencé une visite de travail à Bruxelles. Le chef de l’État a participé jeudi à une session du Conseil européen sur la hausse des prix de l’énergie et la gestion de la pandémie de la COVID-19.

Lors de la discussion sur l’augmentation des prix de l’énergie, le Président a souligné que ce n’est pas la première fois que la Lituanie est confrontée au défi de prix élevés. Le chef de l’État a rappelé aux leaders européens qu’il y a dix ans notre pays était dépendant d’un seul fournisseur et qu’il était obligé d’acheter le gaz au prix le plus élevé en Europe à l’époque, mais il a réglé ce problème en diversifiant les sources d’énergie, en séparant les fournisseurs du contrôle et de la gestion des infrastructures et en investissant dans les énergies renouvelables.

Selon le Président, cette crise des prix de l’énergie doit devenir pour l’Union européenne une impulsion pour une diversité énergétique réduisant la dépendance aux combustibles fossiles et passant peu à peu à une énergie verte. « Le passage à une énergie verte est le moyen de régler les problèmes énergétiques dans une perspective à long terme. Plus nous produirons d’énergie au sein de l’Union européenne, moins nous serons dépendants de l’importation d’énergie », a déclaré le Président.

Le chef de l’État a également souligné que la Lituanie se prononce pour une poursuite de l’intégration du marché intérieur européen de l’énergie et sa libéralisation, en portant une attention toute particulière à la suppression des barrières artificielles des marchés du gaz. Selon le Président, la situation, où les fournisseurs de pays tiers obtiennent par le biais des exceptions du marché commun européen des conditions plus favorables que les acteurs du marché intérieur des pays de l’UE eux-mêmes, est injuste. Le chef de l’État propose de la corriger en s’appuyant sur un renforcement de la sécurité énergétique de l’UE et une croissance économique durable.

Le Président a attiré l’attention des chefs d’État européens sur la nécessité de réduire la pauvreté énergétique de la population des pays de l’UE. Il est possible de le faire, selon le chef de l’État, en ayant des mécanismes qui diminuent l’impact des prix de l’énergie. Le Président a salué le paquet de propositions de la Commission européenne qui prévoit des mesures appropriées à court terme. Le chef de l’État a informé les leaders européens sur les décisions déjà prises en Lituanie d’allouer des indemnisations aux ménages avec des difficultés du fait de la hausse des prix de l’énergie.

Lors d’une discussion sur la gestion de la pandémie de la COVID-19, le chef de l’État a indiqué que l’ampleur de la vaccination reste le facteur le plus important pour maîtriser la pandémie. Le Président a souligné qu’il faut des efforts communs de l’EU pour accroître la confiance du public dans les vaccins et dissiper les doutes quant à l’utilité de la vaccination, y compris la dose renforcée. L’UE devrait continuer à coordonner les actions pour les achats communs de vaccins et leur partage avec les pays tiers.

Avant la session du Conseil européen, le Président a présidé une réunion de coordination des pays baltes, nordiques et d’Irlande. 

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2021.10.21 22:57

Précédent