Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Unité au Conseil européen pour un soutien à la Biélorussie sur le chemin de la liberté

20/08/2020

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a participé mercredi à la visio-conférence du Conseil européen sur l’examen des moyens de règlement de la crise biélorusse.

Lors de la visio-conférence, où a dominé l’unité pour un soutien à la Biélorussie sur le chemin de la liberté, les dirigeants européens ont fermement condamné la falsification des résultats électoraux et l’utilisation de la violence, ils ont appelé à libérer les personnes arrêtées et se sont prononcés pour une enquête indépendante des crimes commis.

Le dirigeant lituanien a appelé les chefs d’États de l’UE à œuvrer résolument pour une passation de pouvoir pacifique par le dialogue et l’organisation sans tarder de nouvelles élections présidentielles honnêtes et démocratiques en présence d’observateurs internationaux.

Les leaders européens ont unanimement souligné la nécessité d’une désescalade de la situation en Biélorussie et de soutenir par tous les moyens un dialogue national dans ce pays. Une décision a aussi été prise pour une introduction urgente de sanctions ciblées de l’UE.

Le Président a souligné en visio-conférence aux autres chefs d’État que l’avenir de la Biélorussie ne devrait pas dépendre seulement du bon vouloir de la Russie.

« Le monde n’est plus morcelé en sphères d’influence. La Russie devrait respecter l’indépendance et la souveraineté de la Biélorussie. Tout comme l’UE doit créer les conditions afin que le peuple biélorusse lui-même règle les questions de l’avenir de la Biélorussie », a déclaré le chef de l’État.

Le Président a appelé les leaders européens à stopper la mise en marche de la centrale nucléaire non sûre d’Astraviets et d’être solidaires en n’important pas d’électricité dans l’UE.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.08.20 11:20

Précédent