Président de la République de Lituanie

Une répartition plus juste de l’aide européenne est l’intérêt commun des pays baltes

29/06/2012

Vendredi 29 juin (Bruxelles). Participant au Conseil européen à Bruxelles, la Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a rencontré le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso.

 
Lors de la réunion, à laquelle ont également participé le Premier ministre letton Valdis Dombrovskis et le Premier ministre estonien Andrus Ansip, les priorités des négociations des pays baltes concernant la nouvelle perspective financière de l'UE ont été présentées.
La dirigeante lituanienne a souligné que des mesures doivent être prévues dans la nouvelle perspective financière européenne de sept ans, qui commencera en 2014, pour encourager la croissance économique et la compétitivité de l'Europe. Toutefois, la proposition actuelle de la commission européenne ne crée pas pour les pays baltes des conditions identiques pour concurrencer les autres membres de l'UE sur le marché commun européen.

L'intérêt des trois pays baltes et leur objectif commun est que les paiements directs à l'agriculture soient plus justement répartis et qu'il ne soit pas appliqué des restrictions discriminatoires de l'aide structurelle, notamment aux pays baltes qui ont le plus souffert de la crise.
« La proposition actuelle de la Commission est très défavorable aux pays baltes. Elle laisse une énorme différence entre les anciens et les nouveaux membres de l'UE. Nos agriculteurs ne peuvent pas être compétitifs dans les mêmes conditions sur le marché commun européen », a déclaré la Présidente.
Selon la dirigeante lituanienne, l'aide structurelle européenne aux pays les plus affectés par la crise est un facteur très important dans la recherche de solutions à la crise et la stimulation de la croissance économique. Cette aide est particulièrement importante et d'actualité pour les pays baltes. 
Le Service de presse du Président

Mise à jour 2012.06.29 11:45

Précédent