Président de la République de Lituanie

Les mêmes normes de sûreté nucléaire strictes - pour toutes les centrales nucléaires du monde

27/03/2012

Mardi 27 mars (Séoul). Lors de la session plénière du Sommet de Séoul sur la Sécurité Nucléaire, les discussions ont porté sur les mesures visant à sécuriser l'usage de matières nucléaires et à garantir la sûreté des centrales nucléaires. La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a souligné que les stress tests dans les conditions les plus défavorables doivent être obligatoirement menés sur toutes les centrales nucléaires, sur celles qui sont déjà en activité et sur celles qui sont en projet de construction. Selon la Présidente, c'est une condition indispensable pour renforcer la confiance dans l'énergie nucléaire.

«La Lituanie respecte toutes les exigences nécessaires en matière de sécurité, tant concernant la centrale nucléaire d'Ignalina qui est en cours de fermeture, tant concernant la centrale nucléaire de Visaginas qui est en projet de construction. Nous espérons que les pays voisins agiront de la même façon. Les stress tests dans les conditions les plus défavorables doivent être obligatoirement menés dans tous les pays, car les incidents nucléaires n'ont pas de frontières», a souligné la Présidente.
Le Président de la Commission européenne José Manuel Barosso et la plupart des pays participant au Sommet sur la Sécurité Nucléaire soutiennent l'initiative de la Lituanie visant à mener les stress tests dans les conditions les plus défavorables sur toutes les centrales nucléaires, qui sont en activité sur le territoire de l'UE et hors de ses frontières. La sécurité des centrales nucléaires, qui sont en cours de construction dans le voisinage de notre pays, notamment dans la région de Kaliningrad et en Biélorussie, suscite l'inquiétude de la Lituanie.
Selon la Présidente, il est nécessaire d'accorder davantage à l'AIEA de droits de surveillance et d'inspection sur les centrales nucléaires. Les missions d'évaluation des infrastructures des parcs nucléaires en projet de construction, menées par cette organisation internationale, doivent être universellement obligatoires, et leurs résultats doivent être publiés publiquement.
La déclaration commune a été adoptée lors du Sommet de Séoul sur la Sécurité Nucléaire. Les Etats ont pris l'engagement d'assurer la sûreté de l'énergie nucléaire et la sécurité de l'utilisation des matières nucléaires, ainsi que de leur transport. L'attention particulière a été accordée à l'échange d'information, à la gestion du plutonium et de l'uranium hautement enrichi, et également au renforcement du rôle de l'AIEA dans la mise en œuvre des mesures de sécurité nucléaire. 
Le Service de presse du Président

Mise à jour 2012.03.27 10:10

Précédent