Président de la République de Lituanie

Le Président : le Pape prie pour l’unité et la prospérité de notre pays

08/11/2019

Le 8 novembre, lors de sa visite en Italie, le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a participé avec la Première dame à une audience chez le Pape François. Lors de cette rencontre historique, la première du mandat du Président, avec le Pape François, le chef de l’État a remercié le patriarche de l’Église pour son attention permanente pour la Lituanie et ses prières pour notre pays et son peuple.

Lors de l’entretien avec le Pape, le Président a remercié pour le soutien exceptionnel montré par le Saint-Siège à notre pays lors de l’occupation et l’attention à notre peuple. Comme signe du respect particulier à la Lituanie, il a rappelé la nomination de l’archevêque émérite de Kaunas Sigitas Tamkevičius comme cardinal. « La Lituanie n’avait encore jamais pu être fière d’avoir deux cardinaux en même temps », a déclaré le Président

Le chef de l’État a exprimé son respect et son soutien à l’action du Saint-Siège et du Pape pour promouvoir la paix internationale, le désarmement nucléaire, une politique fondée sur la primauté du droit international, la protection de l’environnement, la sauvegarde des principes de la dignité humaine et le renforcement du respect des femmes. Le Président a rappelé l’objectif commun de la Lituanie et du Vatican de condamner les agressions menaçant la paix du monde et soutenir les pays qui en souffre : Ukraine, Géorgie, Moldavie. Il a parlé des actions de la Russie dans les pays baltes et la région qui ne correspondent pas aux objectifs fondamentaux de sécurité et de prospérité des gens dans le monde.

Le Président a parlé au Pape François des objectifs de son mandat concernant la mission du Saint-Siège. « La politique sociale de notre pays est et sera orientée sur les familles socialement vulnérables, les habitants des régions et les personnes âgées. Je pense qu’une politique sociale active doit être le principal objectif de chaque pays. Nous devons partager et attirer l’attention sur chaque personne qui se trouve à côté, être plus attentif au faible et au pauvre », a dit le Président au Pape. À la fin de l’audience, le chef d’État a transmis au Pape François les salutations et les prières des Lituaniens.

Après sa visite chez le pape François, le Président a rencontré le Secrétaire d’État du Saint-Siège le cardinal Pietro Parolin, avec lequel il a discuté des relations bilatérales et des questions de politique étrangère. Ils ont parlé de la situation en matière de sécurité dans le monde, en accordant une attention toute particulière aux menaces hybrides et à la cybersécurité. Une préoccupation a été exprimée concernant l’hostilité de la Russie vis-à-vis de la Lituanie en refusant de délivrer des visas aux Lituaniens souhaitant se rendre sur les tombes des déportés et rendre hommage à la mémoire des intellectuels, combattants pour la liberté, croyants et hommes d’Église de notre pays. Du temps a été consacré dans l’entretien à la situation en Ukraine et la politique migratoire.

Le Président et la Première dame ont visité la Basilique Saint-Pierre, les chapelles de Notre-Dame de la Porte de l’Aurore et de Notre-Dame de Częstochowa, et ils ont déposé des fleurs sur les tombes de saint Pierre et du Saint Pape Jean-Paul II

Le 8 novembre sont prévues des rencontres avec le Président italien Sergio Mattarella et le Premier ministre Giuseppe Conti.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2019.11.08 13:14

Précédent