Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « La politique climatique nécessite un financement durable »

12/12/2019

Avant le début de la session de travail du Conseil européen, le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a rencontré les dirigeants des pays nordiques et baltes. La rencontre a principalement porté sur la politique climatique et sur la cadre financier pluriannuel ainsi que sur le programme stratégique de l’UE et la mise en place du Brexit.

Le Président lituanien a souligné la détermination de notre pays à atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050 ainsi qu’à soutenir la mise en place des technologies innovantes et respectueuses de l’environnement pour atteindre cet objectif. Le Président a également souligné que la mise en place de ces engagements nécessitait un financement durable du cadre financier pluriannuel de l’UE, ce qui n’est pas le cas du projet actuel du budget présenté par la Finlande qui assure actuellement la présidence du Conseil de l’UE.

Le Président a souligné que la Lituanie avançait déjà sur la voie de la neutralité climatique et comptait les dépenses nécessaires dans les secteurs public et privé qui devraient atteindre 14 milliards d’euros d’ici à 2030 et 41 milliards d’euros d’ici à 2050. Le Président a également attiré l’attention que la lutte efficace contre le changement climatique nécessitait également l’implication et la détermination des pays tiers de parvenir à la politique verte, de mettre en place des technologies vertes qui devraient servir de base pour le développement économique.

Le Président de la République Gitanas Nausėda a également exprimé sa position sur le cadre financier pluriannuel de l’UE. « Le budget devrait être juste et équilibré. La diminution du financement de la politique de cohésion et la politique agricole proposée par la Finlande est un pas drastique qui peut avoir des conséquences négatives pour la lutte contre le changement climatique, les projets stratégique en matière d’énergie et de transports, la compétitivité du pays au sein de l’Europe », a affirmé le Président lituanien.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe a également été évoquée. L’espoir a été exprimé que la conférence apporterait des solutions concrètes concernant les attentes des citoyens de l’UE, le renforcement des relations entre l’UE et les pays tiers, la promotion des innovations et des droits de l’homme.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2019.12.12 18:12

Précédent