Président de la République de Lituanie

Le Président : « La Lituanie gardera 2 % du PIB pour la défense »

05/05/2020

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a discuté par appel téléphonique avec le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg. L’entretien a porté sur la dynamique de la propagation du COVID-19 et ses conséquences sur l’environnement sécuritaire du pays ainsi que de toute l’Alliance, sur l’agenda national et international de la sécurité et de la défense ainsi que sur les relations avec les pays voisins.

Le Président lituanien a souligné que les conséquences de la pandémie persisteraient dans le pays aussi bien au niveau social qu’au niveau économique, cependant ceci n’affecterait pas la position de principe de la Lituanie envers ses engagements internationaux : la Lituanie consacrera à la défense 2 % du PIB. Le Président lituanien a confirmé que la Lituanie continuerait à remplir également ses autres engagements, participerait aux opérations en Irak et en Afghanistan.

Le Président lituanien a remercié les alliés de l’OTAN déployés en Lituanie, ainsi que les pays qui assurent sans interruption pendant cette période difficile la mission OTAN de police du ciel dans les pays baltes.

Le Président a attiré l’attention sur la coopération de plus en plus forte entre l’OTAN et l’UE ainsi que la coordination des actions face à la pandémie. « Nous devons préserver ces bonnes pratiques et continuer le travail commun des organisations dans les secteurs de la résilience civile, de la mobilité militaire, de la communication stratégique », a dit le Président.

Le Président lituanien a insisté sur le fait que la Lituanie surveille les efforts de plus en plus actifs de la Russie de profiter de la pandémie pour déstabiliser la situation, pour propager la désinformation dans les pays alliés et ses partenaires. La Russie, toujours aussi militairement active tant dans le voisinage oriental que dans d’autres régions comme la Syrie et la Lybie, nous inquiète.

Le Président a affirmé que la meilleure réponse aux actions agressives et déstabilisantes de la Russie était la mise en place cohérente et rapide des décisions et des mesures pour renforcer la sécurité, surtout le renforcement de la défense aérienne dans la région de la Baltique et des capacités d’accueillir rapidement le renfort militaire de l’Alliance en cas de crise ainsi que des plans de défense nécessaires.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.05.05 15:02

Précédent