Président de la République de Lituanie

Le Président : « La Lituanie et les Etats-Unis sont liés par une relation particulière »

24/07/2020

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a participé à la commémoration du 80e anniversaire de la Déclaration de Sumner Welles.

Par la Déclaration du 23 juillet 1940 le gouvernement des États-Unis ne reconnaissait pas l’annexion forcée et illégale des pays baltes par l’Union soviétique. La politique de non-reconnaissance officielle de l’occupation a permis de garder la représentation de la Lituanie à Washington et les consulats à New-York et à Chicago et de faire entendre la voix de la Lituanie dans le monde entier.

« La Déclaration que nous célébrons aujourd’hui a accompagné, tel un ange gardien, la Lituanie pendant de longues années sur sa voie vers le rétablissement de la souveraineté et de l’indépendance, elle a renforcé notre détermination à continuer les luttes pour la liberté, a donné du sens à la douleur des vies sacrifiées et à la mémoire de la Justice », a dit le Président aux participants de la fête, réunis sur la place devant la Bibliothèque nationale Martynas Mažvydas.

Le Président a souligné que dernièrement l’ordre international, basé sur des règles et des principes, est de nouveau bafoué. Selon le Président, il est difficile de croire qu’au XXIe siècle en Europe on ose recourir à l’agression militaire et menacer la souveraineté et l’intégrité territoriale des voisins indépendants. L’Ukraine et la Géorgie doivent payer un prix douloureux pour la voie qu’elles ont choisie, des combats féroces sont menés sur le champ de la vérité historique.

« Il y a des tentatives de remplacer la vraie histoire des pays baltes par des falsifications historiques produites par des laboratoires du royaume des miroirs déformants. On espère semer le doute, l’incertitude, l’indifférence. Mais nous ne le permettrons pas! Nous ne le permettrons pas car c’est notre histoire, glorieuse et douloureuse en même temps, mais dans tous les cas nous servant de leçon », a dit le Président.

Selon le Président, l’unité et la sécurité de l’Europe d’aujourd’hui dépendent directement de la solidité du lien transatlantique. « Sans implication active des Etats-Unis, ni l’unité, ni la sécurité de l’Europe ne seront pas possibles. Sans ce lien transatlantique fort, la Lituanie ne peut pas être certaine pour sa sécurité et peut-être même pour sa survie. Ainsi les relations avec les Etats-Unis nous seront toujours la priorité majeure du point de vue stratégique », a dit le Président après avoir souligné que la Lituanie, une fois membre du « club des pays des 2 % », doit garder le rythme et continuer à s’occuper de sa sécurité.

 Le Président a souhaité que la mémoire de la Déclaration de Sumner Welles ne s’éteigne jamais et que la Lituanie et les Etats-Unis soient toujours liés par une relation particulière.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.07.24 08:50

Précédent