Président de la République de Lituanie

Le Président a invité Virginijus Sinkevičius à participer à l'initiative "Lituanie verte"

20/12/2019

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a rencontré le commissaire européen Virginijus Sinkevičius chargé de l’Environnement, des Océans et de la Pêche au sein de la Commission européenne dirigée par Ursula von der Leyen.

La rencontre a porté sur le programme stratégique de la Commission européenne qui accorde une place importante à la lutte contre le changement climatique et au nouveau pacte vert pour l’Europe.

Le Président a souligné que l’objectif de la neutralité climatique fixé lors de la réunion du Conseil européen d’ici à 2050 exige un projet de sa mise en place clair, efficace et socialement responsable, basé sur la distribution juste et honnête de la charge. Selon le Président, il est nécessaire que les institutions et les pays membres de l’Union européenne évaluent de manière responsable non seulement les ambitions environnementales mais également les défis financiers et sociaux ainsi que les changements structuraux éventuels.

Lors de la rencontre, le Président a souligné que la transition vers une économie climatiquement neutre nécessite des mesures pour assurer la compétitivité de l’industrie de l’Union européenne face aux pays tiers. « Les pays tiers doivent également respecter les plus hauts standards internationaux en matière d’environnement et de sécurité. Il s’agirait donc de la mise en place de la politique fiscale adéquate et du système de restriction des importations en provenance des pays tiers non seulement dans le secteur de l’énergie électrique. Nous espérons donc des propositions concrètes de la Commission européenne concernant ce domaine », a affirmé le Président.

Le Président lituanien a invité le commissaire européen V. Sinkevičius à participer activement à l’initiative de la Lituanie verte, lancée par le Président. Cette initiative a pour but de préparer d’ici à l’année prochaine un accord national sur le climat.

La rencontre a également porté sur les négociations concernant le cadre financier pluriannuel. Le Président a souligné que dans la proposition du pays qui assure la présidence du Conseil de l’Union européenne, le financement de la politique de cohésion en Lituanie diminue de 27 %. « Cela représente une menace aussi bien au développement des régions qu’à la mise en place des objectifs climatiques. Les inégalités des aides directes versées aux agriculteurs de l’UE qui restent aussi importantes ne peuvent également être justifiées », a dit le Président.

Le Président considère que l’efficacité de la politique des innovations dans notre pays n’est pas suffisante. Selon le Président, pour obtenir des changements structuraux tangibles dans le secteur économique, nous devons accorder plus d’attention à la conception et à la mise en place de la politique d’innovation.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2019.12.23 10:14

Précédent