Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Une centrale nucléaire dangereuse est le souci de toute l’Europe

16/06/2016

Jeudi 16 juin (Vilnius). La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a rencontré la commissaire au Marché intérieur Elzbieta Bieńkowska. La commissaire a activement contribué à la préparation de la communication de la Commission européenne concernant la réponse des pays de l’UE aux menaces hybrides. Dans cette communication, les infractions à la sûreté nucléaire dans le voisinage de l’UE sont évoquées parmi les menaces pour la sécurité de l’Europe.

Selon la Présidente lituanienne, la centrale nucléaire en Biélorussie qui ne répond pas aux normes de sûreté nucléaire représente une menace considérable non seulement pour la Lituanie mais également pour toute l’Europe. Il est donc très important que la Commission européenne ait entendu les préoccupations de la Lituanie et qu’assurer la sûreté nucléaire soit devenu un objectif pour toute l’Europe.

La Biélorussie n’a toujours pas présenté d’informations sur les normes de sûreté nucléaire appliquées à la centrale nucléaire, d’étude d'impact sur l’environnement ni d’informations sur la mise en place des tests de résistance de sûreté. Elle n’accepte pas les observateurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Une position unie et ferme de l’Union européenne est nécessaire pour que la Biélorussie dissipe les doutes concernant la sûreté de la centrale nucléaire en construction.

La rencontre a également porté sur les moyens de renforcer la résistance des pays membres de l’UE aux attaques informatiques et aux cyberattaques, pour empêcher l’expansion du radicalisme et l’incitation à la haine, pour encourager la coopération entre l’UE et l’OTAN afin de faire face aux menaces hybrides. La Lituanie contribue déjà à la réponse commune de l’UE aux menaces hybrides. A l’initiative de notre pays, le plan d’action de communication stratégique de l’UE a été adopté et il est en cours de réalisation pour aider à lutter contre la désinformation, à détecter les mensonges, à renforcer les sources d’information alternatives. La Lituanie soutient également le projet de l’UE de créer un centre d’excellence pour la lutte contre les menaces hybrides.

La Présidente a également discuté avec la commissaire européenne du renforcement du marché des services et du marché numérique de l’UE ainsi que des recommandations économiques et sociales de la Commission européenne pour la Lituanie. La Commission européenne considère que les progrès de la Lituanie pour renforcer le  développement économique ont été limités. La Lituanie est encouragée à mettre en place des réformes pour la politique des études supérieures et des innovations, à réformer la réglementation obsolète du marché du travail, à améliorer la collecte des impôts, à réduire la pauvreté et l’exclusion sociale. 

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2016.06.17 08:33

Précédent