Président de la République de Lituanie

La visite de la Présidente aux Etats-Unis : l’attention est portée à la sécurité, au leadership des femmes et au patrimoine des Litvaks

12/03/2019

Mardi 12 mars (Vilnius). La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė est partie pour une visite de travail aux Etats-Unis d’Amérique. La dirigeante lituanienne y participera à l’un des plus grands évènements annuels des Nations unies, la rencontre de haut niveau « Les femmes au pouvoir », lors de la session de la Commission de la condition de la femme. La Présidente participera également à la rencontre des femmes leaders du monde. Ensuite elle ira à Fort Indiantown Gap, siège de la garde nationale de la Pennsylvanie, et visitera l’institut YIVO à New-York où des documents particulièrement importants des Juifs lituaniens sont conservés.

A l’invitation de la Présidente de l’Assemblée générale des Nations unies María Fernanda Espinosa Garcés, la Présidente lituanienne Dalia Grybauskaitė participera à l’évènement de haut niveau « Les femmes au pouvoir ». Son objectif est d’attirer l’attention sur les facteurs majeurs qui empêchent la participation des femmes à la vie politique et aux activités de l’entreprise à tous les niveaux, d’encourager le leadership des femmes et d’échanger les expériences de l’autonomisation des femmes.

La Présidente de la République de Lituanie attirera l’attention du monde à l’importance du leadership des femmes, parlera de la nécessité d’éduquer les jeunes femmes leaders et évoquera les entraves principales que les femmes doivent affronter pour pouvoir participer sur un pied d’égalité à la vie politique et économique.

A l’évènement de haut niveau « Les femmes au pouvoir » participeront également le Secrétaire général de l’ONU António Guterres, la Présidente de l’Assemblée générale des Nations unies María Fernanda Espinosa Garcés, la Présidente de la Croatie Kolinda Grabar-Kitarović, la Présidente de la République d’Estonie Kersti Kaljulaid, les Présidentes du Népal et de Trinité-et-Tobago, la Première ministre islandaise, les Vice-Présidentes de Colombie et du Panama, la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères Federica Mogherini, les ministres et les fonctionnaires de haut niveau.

 

Lors du Conseil des femmes leaders du monde, la présidence de cette organisation sera transmise à la Présidente de la Croatie Kolinda Grabar-Kitarović. Pour assurer une activité fluide de l’organisation, le changement de Présidente est prévu avant la fin du mandat de Dalia Grybauskaitė. 

Il y a 5 ans, la Présidente lituanienne a repris ces fonctions de l’ancienne Présidente de la République de Finlande Tarja Halonen. Lors de la présidence de Dalia Grybauskaitė, cette organisation a été rejointe par 10 Présidentes et 12 Premières ministres. Actuellement l’organisation réunit 74 femmes leaders. 

Depuis 2014 la Présidente a initié plusieurs discussions de haut niveau sur l’autonomisation des femmes et sur la lutte contre la violence. L’année dernière Vilnius a accueilli le forum organisé en coopération avec les femmes leaders politiques qui a réuni plus de 400 participants du monde entier.

Lors de sa visite aux Etats-Unis, la Présidente se rendra en Pennsylvanie où elle rencontrera le chef de la garde nationale de Pennsylvanie, le général Anthony J. Carrelli et d’autres officiers. La rencontre portera sur la coopération militaire entre la Lituanie et les Etats-Unis, sur le renforcement de la sécurité et de la défense ainsi que des ripostes face aux cybermenaces.

Les Etats-Unis sont un partenaire stratégique de la sécurité de la Lituanie. La présence de ses soldats dans la région est importante pour la défense de notre pays. L’armée lituanienne et la garde nationale de Pennsylvanie sont liées par 25 ans de partenariat.

La Présidente se rendra également à l’institut YIVO à New-York. Des documents importants des Juifs lituaniens sont conservés dans cet institut créé à Vilnius en 1925 mais délocalisé lors de l’occupation nazie.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2019.03.12 09:16

Précédent