Président de la République de Lituanie

Les résultats des négociations du budget pluriannuel représentent une chance unique pour la Lituanie

21/07/2020

La dernière étape des négociations sur le cadre financier pluriannuel de l’UE et sur le fonds de reprise et de résilience dédié à la lutte contre les conséquences de la pandémie s’achève.

Le Président Gitanas Nausėda, à la tête de la délégation lituanienne, a souligné que le budget pluriannuel de l’UE permettra de mettre en place la voie vers l’Etat-providence. « Lors des négociations mon objectif a été le financement pertinent de l’UE des innovations et des objectifs verts grâce aussi bien aux politiques traditionnelles, la politique de cohésion et la politique agricole, qu’à la nouvelle facilité de l’UE pour la reprise et la résilience », a dit le Président.

 La Lituanie a réussi à avoir 1,7 milliard d’euros de plus dans le cadre financier pluriannuel 2021-2027 par rapport au dernier cadre, ce qui représente en tout 14,5 milliards d’euros de l’UE pour la Lituanie. Pour chaque euro versé dans le budget de l’UE la Lituanie aura quatre euros d’aide de l’UE. « C’est une opportunité unique pour la Lituanie d’investir les ressources dans la modernisation de l’Etat et dans notre avenir », a dit le Président.

Lors des négociations sur le cadre financier pluriannuel de l’UE, l’objectif principal de la Lituanie a été le financement de la politique de cohésion et de la politique agricole. La Lituanie aura 6,2 milliards d’euros pour mettre en place la politique de cohésion. « Il est particulièrement important de souligner que la question soulevée de manière cohérente concernant l’impact de la diminution du nombre des habitants en Lituanie sur le développement économique du pays a été prise en compte », a dit le Président.

Le financement de l’agriculture représentera en tout 5 milliards d’euros. Le Président a souligné que par rapport au dernier cadre financier, le secteur agricole lituanien se dote de 400 millions d’euros pour les aides directes. Ceci aidera à assurer de manière plus efficace les mêmes conditions concurrentielles pour les agriculteurs lituaniens dans le marché intérieur de l’UE.

L’UE a alloué 490 millions d’euros pour la fermeture de la centrale nucléaire d’Ignalina et 189 millions d’euros pour le schéma de transit de Kaliningrad.

Le Président a souligné que le projet Rail Baltica se verra allouer 1,4 milliard d’euros en plus. La mobilité militaire a été prise en compte grâce aux efforts de la Lituanie et elle aura un financement de 1,5 milliard d’euros.

Le Président lituanien a affirmé que les dirigeants des pays de l’UE se sont mis d’accord sur une réponse unie de l’UE face à la crise sanitaire, sociale et économique provoquée par la pandémie. La facilité pour la reprise et la résilience de l’UE créée à cette fin permettra à la Lituanie de bénéficier de 2,4 milliards d’euros. Ces ressources seront utilisées pour la relance économique, la mise en place des réformes structurelles, les innovations, la numérisation, le plan de la Lituanie verte. 243 millions d’euros du mécanisme pour une transition juste sont prévus pour financer la lutte contre le changement climatique dans les régions qui devront faire face aux plus grands défis climatiques.

Le Président a souligné que la Lituanie pourrait, le cas échéant, emprunter jusqu’à 6,8 % du PIB du pays, soit 3 milliards d’euros, au fonds de la facilité pour la reprise et la résilience afin de mettre en place des réformes.

Le Président a affirmé qu’après les négociations une nouvelle étape importante attend, l’investissement transparent et efficace du financement de l’UE qui générerait une plus haute valeur ajoutée pour les habitants de la Lituanie.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.07.21 12:19

Précédent