Président de la République de Lituanie

Les Présidents des trois pays baltes contre les tentatives de repartager l’Europe en sphères d’influence

07/05/2020

A l’occasion du 75e anniversaire de la fin du Seconde Guerre mondiale, les Présidents des trois pays baltes Gitanas Nausėda, Egils Levits et Kersti Kaljulaid ont signé une déclaration commune. Dans cette déclaration, ils ont rendu hommage à la mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale et ont encouragé à ne pas tolérer les tentatives de réécrire l’histoire.

Le Président a déclaré que la fin de la Seconde Guerre mondiale pour la plupart des Etats de l’Europe centrale et orientale n’était pas devenue le symbole de la liberté car un régime a été remplacé par un autre. Les pays baltes avaient subi l’occupation de l’Union soviétique et avaient été annexés. « Deux dictateurs impitoyables, Hitler et Staline, ont partagé l’Europe par les protocoles secrets du Pacte Molotov-Ribbentrop en sphères d’influence de l’Union soviétique et de l’Allemagne nazie. La partie centrale et orientale du continent est restée dirigée pendant près d’un demi-siècle par un régime communiste. Afin de faire plier les pays baltes, l’Union soviétique a utilisé une grande force militaire, les répressions, les déportations massives et le contrôle idéologique », est-il écrit dans la déclaration. Il est souligné que pour les pays baltes la fin de la Seconde Guerre mondiale pourrait être le retrait de l’Armée russe entre 1990 et 1991 après avoir proclamé le rétablissement de leur indépendance.

Le Président a souligné que l’occupation et ses leçons sont une blessure toujours ouverte des pays baltes qui nous incitent à lutter pour la vérité et la justice historiques. Les Présidents des pays baltes ont souligné que les évènements pendant et après la Seconde guerre mondiale sont falsifiés par certains pays, des efforts sont déployés pour faire douter des principes basés sur le droit international.

« Nous sommes contre les efforts de repartager l’Europe et le monde en sphères d’influence. L’impératif de la sécurité mondiale nécessite le respect permanent du droit international et des normes établies ainsi que le respect inconditionnel de l’intégrité territoriale des Etats souverains et de leur droit de choisir par eux-mêmes les accords sur la sécurité ainsi que les unions et les alliances. Nous répétons encore une fois que l’OTAN est la base de la défense collective de nos pays et que le lien transatlantique est vital pour la sécurité et la stabilité en Europe », est-il écrit dans la déclaration des Présidents.

Les Présidents remercient les plus de 60 Etats qui n’ont pas reconnu l’occupation des pays baltes et ont soutenu la lutte pour l’indépendance après la Seconde Guerre mondiale.

Cette déclaration officielle des dirigeants des trois pays baltes est destinée aux dirigeants des pays du monde entier afin de consolider les principes de la mémoire de l’histoire, liée à la responsabilité et aux interprétations de la Seconde Guerre mondiale et de l’après-guerre. Le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale est commémoré le 8 mai.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.05.07 07:04

Précédent