Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « Une mémoire historique forte permet de porter un regard courageux vers l’avenir »

22/12/2020

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a visité la nouvelle exposition virtuelle « Le réveillon victorieux de 1989 : détrônement du pacte Molotov-Ribbentrop » du Centre de connaissance de l’Etat. A cette occasion il a souligné l’importance toute particulière de la mémoire historique pour consolider et protéger la souveraineté.

« En nous rappelant clairement les évènements passés et en ne permettant pas leur falsification, nous pouvons porter un regard courageux vers l’avenir », a dit le Président du pays.

Selon le Président, la résolution adoptée il y a 31 ans par le congrès des députés du peuple de l’Union soviétique concernant l’évaluation politique et juridique du pacte Molotov-Ribbentrop et de ses protocoles secrets a été une victoire impressionnante des pays baltes vers l’indépendance. A l’époque, l’une des plus hautes institutions de l’Union soviétique a reconnu que les accords secrets de 1939–1941 avec l’Allemagne nazie étaient juridiquement infondés et qu’ils n’étaient pas valides dès l’instant de leur signature. Ceci a permis d’annuler leurs conséquences, y compris l’occupation et l’annexion des pays baltes en 1940.

Selon le Président, cette décision du congrès des députés du peuple d’Union soviétique a tracé des orientations claires également pour le comportement de la Russie qui a peu après repris les droits et les devoirs de l’Union soviétique.

« Les rêves sur la liberté et la démocratie dans le pays voisin ne se sont pas encore réalisés. Notre devoir aujourd’hui est de ne pas accepter de politique internationale amorale incarnée par les protocoles secrets du pacte Ribbentrop-Molotov comme les expatriés et les résistants dans la Lituanie occupée l’ont fait pendant la période soviétique », a dit le Président.

Selon le Président, le traité de non-agression entre l’Union soviétique et l’Allemagne nazie ainsi que ses protocoles secrets que l’Union soviétique avait officiellement niés jusqu’au 24 décembre 1989 sont parmi les documents les plus importants du XXe siècle. Ces témoignages sur les crimes de l’agression du passé nous préviennent aujourd’hui des nouvelles menaces quand dans le voisinage de la Lituanie les tentatives ressurgissent de réhabiliter en secret les sphères d’influences et le partage des territoires des Etats souverains.

Le Président a souligné que dans la lutte contre le révisionnisme historique la Lituanie aura sûrement le soutien des alliés proches tels que l’Allemagne. La nouvelle exposition du Centre de connaissance de l’Etat n’aurait pas été possible sans la contribution de la Chancelière allemande Angela Merkel qui a accepté, à la demande du Président lituanien, de transmettre à cette exposition, organisée en Lituanie, les fac-similés du pacte de Molotov-Ribbentrop et de ses protocoles secrets.

L’exposition « Le réveillon victorieux de 1989 : détrônement du pacte Molotov-Ribbentrop » a été ouverte mardi après-midi par Dr. Algimantas Kasparavičius et Dr. Mindaugas Nefas. L’ouverture a été une occasion de passer en revue les archives et de présenter leurs aspects les plus intéressants.

L’exposition virtuelle du Centre de connaissance de l’Etat permettra à la société de connaitre mieux l’histoire de la lutte de la nation lituanienne pour reconnaitre l’existence et condamner les protocoles secrets du pacte Molotov-Ribbentrop. Ses visiteurs peuvent voyager dans le temps, en commençant par les évènements décisifs de la deuxième moitié de 1939, quand les accords entre l’Union soviétique et l’Allemagne nazie ont été signés. Ces accords ont déterminé le destin des pays baltes lors des cinq décennies suivantes, jusqu’au 24 décembre 1989 où le congrès des députés du peuple d’Union soviétique a reconnu l’existence de ces protocoles secrets et les a condamnés.

Cette période compliquée est racontée par les fac-similés des accords secrets de 1939–1941 provenant des archives politiques du ministère allemand des Affaires étrangères, les photos documentaires sauvegardées dans les archives centrales de l’Etat lituanien, qui témoignent des manifestations et des protestations des Lituaniens dans leur pays et à l’étranger entre 1953 et 1989 ainsi que les commentaires exhaustifs du curateur Dr. Algimantas Kasparavičius.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.12.22 19:47

Précédent