Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « Nous disons un « non » catégorique au gaz, au pétrole et au financement de l’agresseur russe »

05/05/2022

Ce jeudi, le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a participé à la cérémonie d'ouverture du gazoduc lituano-polonais GIPL dans la station de compression de gaz de Jauniūnai, dans le district de Širvintos. Le Président lituanien, avec les Présidents polonais et letton, Andrzej Duda et Egils Levits, et la commissaire européenne à l'Energie Kadri Simson, a appuyé sur un bouton symbolique pour lancer le gazoduc.

« C'est un jour exceptionnel pour la Lituanie et la Pologne, ainsi que pour les autres voisins baltes, la Lettonie, l'Estonie et la Finlande. Aujourd'hui, nous consolidons notre indépendance énergétique et renforçons notre résistance aux pressions politiques et au chantage énergétique de l'Est », a souligné le Président Gitanas Nausėda lors de la cérémonie d'ouverture.

Selon le chef de l'Etat, la guerre de la Russie contre l'Ukraine n'a montré qu'une fois de plus que la Russie n'a jamais été et n'est toujours pas un partenaire fiable, et a également ouvert les yeux à de nombreux Européens. « Ainsi la Lituanie, avec la Pologne et d'autres pays baltes, dit avec certitude non au gaz russe, non au pétrole russe, non au financement de l'agresseur. Désormais, toute la région est prête à délivrer le même message. Le gazoduc GIPL relie la Lituanie et la Pologne avec des connexions supplémentaires. En diversifiant nos routes et nos sources d'approvisionnement énergétique, il renforce davantage notre union énergétique et notre soutien mutuel », a déclaré le Président lituanien.

Gitanas Nausėda a souligné que le gaz naturel liquéfié américain atteindra, via le terminal de Klaipėda et ce gazoduc, la Pologne dès demain. C'est la meilleure et la plus forte réponse aux actions de la Russie, telles que la coupure de gaz à la Pologne et à la Bulgarie.

« L'histoire se répète devant nos yeux : en 2006, après l'acquisition de la raffinerie de Mažeikiai par PKN Orlen, la Russie a coupé l'approvisionnement par l’oléoduc Druzhba. Et aujourd’hui l'approvisionnement en gaz est interrompu pour la Pologne. Toutefois nous sommes prêts comme nous l’étions il y a 16 ans. A l’époque nous avions le terminal pétrolier de Būtingė, aujourd’hui la Pologne se servira du gazoduc GIPL », a déclaré le Président.

Le chef de l'Etat a exprimé l’espoir que le gazoduc polono-lituanien sera bientôt utilisé pour fournir du gaz à l'Ukraine, ce qui réaffirmera son utilité pour la région ainsi que son importance stratégique.

Le Président Gitanas Nausėda a souligné la nécessité de renforcer davantage la sécurité énergétique et la résilience des pays voisins, de la région et de toute l'Union européenne. « Aujourd'hui, nous avons déjà des raccordements gaziers, des terminaux de gaz naturel liquéfié et des raccordements électriques dans la région. Cependant, pour assurer la sécurité, nous devons accélérer la mise en œuvre d'un projet clé pour l'indépendance du secteur électrique : la synchronisation des États baltes avec l'Europe continentale. Je crois fermement à notre capacité de le faire », a déclaré le Président lituanien.

Le gazoduc GIPL intègre les marchés du gaz des pays baltes et de la Finlande dans le marché commun du gaz de l'UE, en diversifiant les sources et les itinéraires d'approvisionnement en gaz. Il garantit la sécurité et la fiabilité de l'approvisionnement en gaz naturel, crée les conditions d'une utilisation plus efficace des infrastructures gazières dans la région et augmente la liquidité du commerce du gaz dans les zones commerciales des États baltes et de la Pologne.

La longueur du GIPL est de 508 km, dont 165 km sur le territoire de la Lituanie. Le gazoduc GIPL va de la station de compression de gaz de Jauniūnai dans le district de Širvintos à la station de compression de gaz de Hołowczyce du côté polonais. La valeur du projet GIPL est d'environ 500 millions d’euros, dont environ 300 millions ont été alloués par l'UE. Le projet a été mis en œuvre par les gestionnaires de réseau de transport de gaz naturel lituanien et polonais Amber Grid et GAZ-SYSTEM.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2022.05.05 14:22

Précédent