Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « La position de la Lituanie concernant le budget pluriannuel de l’UE ne change pas »

13/06/2020

Dans le cadre de la préparation de la réunion du Conseil européen le 19 juin, dédié aux négociations du cadre financier pluriannuel de l’UE, le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda s’est entretenu par téléphone avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. L’entretien a également porté sur les questions de la sécurité énergétique et nucléaire.

Le Président a remercié la présidente de la Commission européenne pour ses efforts dans l’élaboration des propositions et l’adoption des décisions en réponse à la crise sociale et économique dans l’UE provoquée par la pandémie.

Le Président a souligné que les priorités et les propositions de la Commission européenne correspondent également à sa vision de l’Etat providence : les efforts sont déployés pour réduire l’exclusion sociale et régionale, pour créer une Union européenne et une Lituanie vertes, innovantes, basées sur les nouveautés numériques. La Lituanie soutient les projets de l’Union européenne de relancer l’économie européenne en investissant surtout dans la mise en place des réformes structurelles, du pacte vert, de la numérisation, du renforcement de l’industrie et des systèmes de santé.

Selon le Président, la Lituanie soutient également les propositions de la Commission européenne de négocier ensemble le cadre financier pluriannuel et le plan de relance pour l’Europe. Le Président a souligné que les progrès qui manquaient dans le cadre financier pluriannuel sont en partie compensés par le fonds de relance provisoire proposé par la Commission européenne. La Lituanie considère qu’il est particulièrement important que la mise en place du programme stratégique de l’UE particulièrement ambitieux soit basée sur un financement durable.

« La position de la Lituanie concernant le budget de l’UE reste la même : le cadre financier pluriannuel doit être plus ambitieux, le financement de la politique de cohésion et de la politique agricole doit être plus important, on doit atteindre plus de convergence concernant les aides agricoles », a dit le Président. Le Président a rappelé que la Lituanie espère que l’Union européenne respectera ses engagements concernant le financement nécessaire pour la fermeture de la centrale nucléaire d’Ignalina et pour la mise en place du programme pour le transit de Kaliningrad.

Le Président a souligné qu’il est nécessaire d’assurer l’accessibilité au fonds de relance pour tous les Etats membres, selon des critères honnêtes et objectifs. « Les principes de distribution doivent être proches de ceux du fonds de cohésion tandis que la couverture géographique du fonds pour une transition juste consacré à la lutte contre le changement climatique doit être élargie », a dit le Président. Concernant la mobilité militaire, le Président a souligné l’importance non seulement de préserver le même niveau de financement mais de l’augmenter.

Le Président considère que la contribution honnête au budget européen doit être notre objectif et que nous devons renoncer au mécanisme de correction budgétaire.

Les sujets particulièrement importants pour la Lituanie ont été également évoqués tels que la synchronisation des connexions électriques avec l’Europe continentale, la menace de la centrale nucléaire d’Astraviets qui ne respecte pas les standards de sûreté, la nécessité de ne pas permettre sur le marché de l’UE de vente de l’électricité produite dans les centrales qui ne respectent pas les standards de sûreté.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2020.06.15 13:39

Précédent