Président de la République de Lituanie Président de la République de Lituanie

Le Président : « Impliquons le plus possible de citoyens dans la discussion sur l’avenir européen »

05/05/2021

Le Président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda a rencontré par visioconférence les ambassadeurs des États membres de l’UE. La réunion a porté sur les questions d’actualité de l’Union européenne, des préparatifs au prochain Conseil européen informel à Porto cette semaine et des relations avec les pays tiers.

Le Président a évoqué la gestion de la pandémie en soulignant que les négociations intenses au sein de l’UE avaient contribué à une augmentation significative de l’approvisionnement en vaccins des États membres. Malheureusement, le virus n'a pas encore été maîtrisé et la situation en Europe reste fragile.

Le Président a affirmé qu’il était important de soutenir l’idée de partage des réserves de vaccins avec les pays voisins, en particulier ceux du partenariat oriental.

« Nous ne serons en sécurité que lorsque nos pays voisins auront accès aux vaccins européens », a déclaré le Président. Il a également proposé aux États membres de lancer une discussion sur la levée unifiée des restrictions de la pandémie.

Le Président lituanien a souligné que l’unité et la solidarité de l’Union européenne sont particulièrement importantes pour assurer la sécurité face à la politique agressive de la Russie à l’égard de ses voisins. Selon le Président, la situation en matière de sécurité à la frontière orientale de l’Ukraine reste tendue et exige un soutien uni à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et aux efforts de l’Ukraine pour s’intégrer au marché unique de l’UE. Le Président a déclaré que si la position agressive de la Russie à la frontière orientale de l’Ukraine ne changeait pas et qu’aucun progrès n’était réalisé dans le domaine des droits de et des libertés de l’homme, l’UE devrait être prête à une réponse supplémentaire.

Le Président a également rappelé la lutte de la société civile biélorusse pour la démocratie et les droits de l’homme qui avait besoin du soutien et de l’attention de la communauté internationale.

La menace de la centrale nucléaire d’Astraviets est aujourd'hui l’un des plus grands défis pour la sécurité de l’Europe et de ses citoyens. Par conséquent, la Lituanie invite l’UE à accorder une attention toute particulière à la mise en œuvre des exigences de sûreté nucléaire dans le voisinage de l’UE.

Les questions de la réunion informelle des dirigeants de l’UE qui aura lieu cette semaine ont été également discutées, telles que la mise en place du socle européen des droits sociaux et les relations de l’UE avec l’Inde et la Russie. Le Président a présenté la position de la Lituanie et a souligné l’importance des objectifs au niveau de l’UE en matière d’emploi, d’apprentissage tout au long de la vie, de réduction de la pauvreté et d’exclusion sociale.

A la fin de la réunion, le Président a salué l’idée d’une conférence sur l’avenir de l’Europe et a appelé les représentants des États membres à impliquer le plus possible de citoyens dans le débat sur l’avenir européen.

Groupe de la communication du Président

Mise à jour 2021.05.06 09:13

Précédent