Président de la République de Lituanie

La Présidente: pour arriver à une réelle égalité entre les sexes, les solutions globales sont indispensables

21/06/2010

Lundi 21 juin (Vilnius). Seules les solutions globales donneront les résultats souhaités afin d'arriver à une réelle égalité entre les sexes en Lituanie et dans toute l'Union européenne, a souligné la Présidente de la République de Lituanie lors de l'ouverture de la Conférence internationale organisé par l'Institut européen pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

«L'égalité entre les hommes et les femmes est l'un des principes fondamentaux du droit communautaire. Le Parlement européen et le Conseil prêtent une attention particulière aux problèmes liés à l'égalité entre les sexes. Pour cette raison, une institution européenne, Institut européen pour l'égalité entre les hommes et les femmes, a été créée à Vilnius. Je me réjouis que les meilleurs experts européens de ce domaine travaillent et collaborent en Lituanie. Leur travail accompli, leurs études pratiques et théoriques contribueront aux efforts de nous tous, afin de garantir une réelle égalité entre les hommes et les femmes», a dit la Présidente Dalia Grybauskaitė.

La Présidente a fait remarquer que selon les statistiques de plusieurs années de l'Union européenne, il y a beaucoup de problèmes à résoudre dans ce domaine. Le salaire horaire de base des femmes est inférieur de 18% à celui des hommes. Malgré que la majorité des diplômes obtenus sont attribués à des femmes, mais leur niveau d'éducation n'est pas significatif de leur situation sur le marché d'emploi, et le taux d'activité des femmes en âge de travailler reste encore inférieur à celui des hommes. Le partage des responsabilités familiales demeure inégal. La violence familiale et le risque de pauvreté touchent les deux sexes, mais les femmes sont plus exposées à des situations de violence conjugale et de pauvreté.

Selon la Présidente, ce n'est pas un hasard si la Lituanie est devenue le premier pays dans les Pays Baltes, dans lequel le siège de l'Agence de l'UE a été créé. En Lituanie, beaucoup de choses sont déjà faites en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes: les lois garantissant l'égalité entre les sexes, la mise en œuvre d'une politique d'intégration de l'égalité entre les sexes à tous les niveaux et dans tous les domaines et les mesures spécifiques prises en vue d'améliorer la situation des femmes. «Nous pouvons déjà constater les résultats positifs: durant ces dernières années, le taux d'activité des femmes a augmenté et d'après certaines données, il est supérieur à celui des hommes, les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes pour un même emploi se sont réduits. En Lituanie, il y a plus de femmes que d'hommes qui terminent leurs études supérieures, elles obtiennent les diplômes de maîtrise et soutiennent leurs thèses de doctorat. Elles participent activement à la création et à la gouvernance de l'Etat, le nombre de femmes d'affaires a également augmenté, et les femmes participent plus activement à la vie publique», a dit la Présidente Dalia Grybauskaitė.

Ce sont des faits réjouissants, cependant, il faudra encore beaucoup d'efforts afin que ces tendances progressives deviennent un standard de la Lituanie et de toute l'Union européenne. La Chef de l'Etat a invité les organisations non gouvernementales, qui travaillent dans les domaines des droits de l'homme, de l'éducation, de l'emploi, de la santé et dans d'autres domaines, à contribuer plus activement à cette activité commune.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2010.06.21 09:23

Précédent