Président de la République de Lituanie

La Présidente : en cas de difficultés financières, les pays membres doivent recevoir une aide de l’UE

28/10/2010

Jeudi 28 octobre (Bruxelles). La Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė participe au travail du Conseil des dirigeants européens qui se déroulent sur deux jours à Bruxelles. Parmi les questions les plus importantes de la première session de travail, il y a eu la coordination de la politique économique au sein de l'Union européenne, la responsabilité des États membres pour leur politique économique et l'aide aux pays membres en cas de difficultés financières.

Commentant les propositions de certains pays pour modifier les traités européens et introduisant l'idée qu'il serait possible de créer un mécanisme permanent d'aide financière, la Présidente Dalia Grybauskaitė a souligné qu'il est nécessaire au début d'analyser en détails toutes les possibilités sur la possibilité d'atteindre cet objectif sans modifier les traités européens, conformément aux normes du droit européen en vigueur.

« S'il s'avère qu'il n'y a pas d'autre voie juridique et que tous le pays sont d'accord sur cela, la Lituanie soutiendra aussi une telle proposition. Modifier les traités est risqué, c'est pourquoi je me prononce uniquement pour des modifications très concrètes, destinées à un seul objectif restreint : garantir une aide financière aux pays membres. Autrement, nus risquerions d'ouvrir la « boîte de Pandore » », a dit la chef de l'État.

Selon la chef de l'État, la création d'un mécanisme permanent d'aide financière serait utile à la Lituanie, car elle garantirait une aide à tout membre de l'UE si celui-ci avait un problème financier. La Présidente a aussi souligné qu'en même temps que l'aide doit aussi être renforcée la coopération économique entre les États membres, et confortée la responsabilité pour les actions financières irresponsables des gouvernements qui peuvent provoquer une crise non seulement pour eux-mêmes mais aussi dans les autres pays de l'Union européenne.

Demain, le Conseil des dirigeants européens examinera les conclusions de la rencontre, où sera exprimée la position de l'UE sur ces questions et d'autres : préparation de la rencontre aux sommets de l'UE avec la Russie, l'Ukraine et les États-Unis, les dispositions communes de l'UE pour la rencontre du ES G-20 qui approche ainsi que sur le changement climatique lors de la conférence de Cancun.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2010.10.28 20:20

Précédent