Président de la République de Lituanie

La Lituanie est capable d’accorder la croissance économie et la protection de l’environnement

21/06/2012

Jeudi 21 juin (Rio de Janeiro). S'exprimant à la Conférence mondiale à haut niveau des Nations Unies sur le développement durable qui se tient au Brésil, la Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė a souligné que des solutions garantissant un développement durable du monde doivent être adoptées solidairement et immédiatement. Nous devons, pour atteindre les objectifs d'un développement durable, être progressistes, sensibles et responsables.

« En étant progressistes, responsables et sensibles, nous pouvons faire un énorme pas en avant vers un avenir plus durable pour notre planète. Et, le plus important, nous devrions ne pas oublier que même les petites actions sont importantes. Plus encore, elles deviennent parfois de grands changements. Lorsqu'on agit ensemble, en dépassant les frontières nationales, alors même les petits pays comme la Lituanie peuvent contribuer à la garantie d'une économie verte en encourageant également sa croissance », a déclaré la Présidente.

La Lituanie est, selon la Présidente, capable d'accorder la croissance économique et la protection de l'environnement. Avec le passage à l'économie de marché, l'efficacité de l'utilisation de l'énergie a triplé en Lituanie : on utilise pour la même production ou service beaucoup moins d'énergie qu'aux temps de l'économie planifiée, et la pollution est 2-3 fois inférieure qu'à l'époque soviétique. En particulier après le renouvellement du parc automobile, la pollution de l'air due au secteur des transports a été réduite 5 fois. Selon les données d'Eurostat, l'efficacité de l'utilisation de l'énergie en Lituanie est la plus importante parmi les nouveaux pays de l'UE en provenance d'Europe centrale et orientale.

La Présidente estime qu'il doit y avoir un juste équilibre entre croissance économique, sécurité et efficacité énergétiques et protection de l'environnement. D'une part, dépendants d'un seul fournisseur d'énergie extérieur, nous utilisons beaucoup de biomasse locale comme source d'énergie dont nous avons besoin si nous voulons contrebalancer cette dépendance. Toutefois, nous avons, d'autre part, réussi en 20 ans à augmenter la superficie de nos forêts de 11 % et notre croissance économique est actuellement une des plus rapides.

Par exemple lorsqu'une initiative citoyenne devient une action publique et modifie la perception des gens. La chef de l'État a nommé l'initiative « Darom » (Faisons-le) qui rassemble chaque printemps des gens locaux pour nettoyer l'environnement. Commencée dans les pays baltes, cette action est aujourd'hui devenue une gigantesque campagne internationale dans le monde entier. Et elle a eu lieu hier à côté en nous invitant tous au nettoyage d'un parc de Rio de Janeiro.

La Conférence de l'ONU sur le développement durable est un des plus grands forums mondiaux, où les chefs d'État et de gouvernement ainsi que les représentants des organisations non-gouvernementales recherchent des solutions pour respecter l'environnement sans stopper la croissance économique mondiale. Lors de la Conférence, on a aussi discuté du développement de l'économie écologique ainsi que de l'augmentation de l'efficacité des institutions onusiennes en charge du développement durable et leur réforme. On a également examiné des questions d'actualité pour la Lituanie : traitement civilisé des déchets ménagers, promotion des énergies renouvelables et importance des innovations dans le développement de formes de production épargnant les ressources naturelles.

Demain, la Présidente présidera une des quatre discussions de la Conférence de l'ONU à haut où seront examinées les mesures pour garantir un développement durable du monde, et elle prononcera aussi un discours à la manifestation des Femmes leaders du monde.

Le Service de presse du Président

Mise à jour 2012.06.21 07:35

Précédent